Traductions en cours

Palais Royal de Phnom Penh

Pavillon Chan Chhaya


En tant que spécialiste de la conservation et de la restauration, contribuer au développement et à la transmission des savoirs aux jeunes générations est un élément fondamental de notre politique.

L’échange de bonnes pratiques conservatrices, la maîtrise d’un large éventail de techniques traditionnelles et non traditionnelles, et la connaissance des matériaux et technologies modernes, sont particulièrement importants dans les pays au patrimoine riche, qui cherchent à étendre leurs approches de conservation.

Engagée au Cambodge depuis 2019, Arcanes a été chargée de la restauration et de la réhabilitation du pavillon Chan Chhaya au sein du superbe Palais Royal de Phnom Penh ; un ensemble d’inspiration traditionnelle khmère avec de belles galeries décorées de toiles marouflées. À nos côtés, dix-huit jeunes restaurateurs cambodgiens participent à cet impressionnant projet.

Composé d’un vestibule et d’un premier étage, le pavillon actuel est la deuxième incarnation du pavillon Chan Chhaya, construit en 1913-1914 sous le roi Sisowath pour remplacer le pavillon en bois construit sous le roi Norodom. Également connu sous le nom de Preah Thineang Chan Chhaya, ou « Pavillon du clair de lune », la structure sert de lieu de rassemblement et de représentation pour les danseurs royaux.

Après une analyse approfondie, nous avons pu formuler un protocole de restauration cohérent, adapté aux différents types de support : dans un premier temps, le plafond et les murs ont été entièrement libérés de l’épaisse couche de saleté qui les recouvrait, avant que les restaurateurs ne réintègrent les décors peints, en imitant systématiquement la texture spécifique de la surface peinte, de manière à donner une impression illusoire de réintégration.


Durée des travaux :
Montant du marché :
MaÎtrise d’ouvrage : 
MaÎtrise d’œuvre :